2ème COURSE DE COTE du PAYS de CRUSSOL :...

, par ASA

2ème COURSE DE COTE du PAYS de CRUSSOL : SAPIN NE CRAQUE PAS !

Cette 2ème édition de la course de côte élaborée par Jean Louis CANEL et son Team du Pays de Crussol avec le soutien actif de l’ASA DROME, s’est déroulée sous un soleil estival, faisant renouer la ville de St Péray avec l’ambiance de fête qui régnait dans le passé avec la célèbre Course de Côte du Pin.
Le grand spécialiste, bien de notre époque quant à lui, était présent en la personne de Marcel SAPIN. Il n’était pas seul et aussi bien CHAMBEROD que COTLEUR n’était pas venu faire de la figuration.
Après le round d’observation des essais, les trois précités se classaient dans cet ordre à l’issue de la première montée de course mais en moins de quatre 10èmes de secondes. Comme on dit : chaud devant ! Dans le seconde manche, CHAMBEROD déchainé sur sa barquette Norma battait le temps de SAPIN de 6 centièmes et prenait la tête de justesse (14 centièmes) devant le jeune DEBELS fantastique au volant de son proto Osella et COTLEUR (Norma) à 2/10èmes.
Mais la capacité de réaction est une des marques des grands champions. Dans l’ultime ascension, SAPIN le prouvait dans un rush qui lui permettait de reprendre le meilleur en améliorant le temps de CHAMBEROD de 24 centièmes. CHAMBEROD, premier du groupe C, restait sur son temps de la seconde montée et COTLEUR améliorait encore mais 50 centièmes le séparait encore de l’autre NORMA et il devait se contenter de la 3ème marche du podium. Le prometteur DEBELS à 12 centièmes finit 4ème.
ASSENAULT, 17 ème l’emporte en groupe FC (Proto SIMCA CG) et COUDENE le F (HONDA Civic). A moins de 2/10èmes le SAPIN du groupe N, Philippe GRES amène sa MITSUBISHI à la victoire devant le vainqueur du groupe A, DARMOCHOD (SEAT Leon). Di CIOCCIO, 30ème gagne le groupe GT. Coupe des Dames pour Melody CLAUSI, auteure d’une belle perf’ sur une TATUUS en se classant seconde de sa classe.
Un petit plateau VHC de 5 partants s’est également fait plaisir sur les pentes ardéchoises. Les résultats, anecdotiques, reflètent l’hétérogénéité des matériels alignés allant de la monoplace à la Golf en passant par des protos divers.
Les 6 montées d’essais et de course se sont parfaitement déroulées sans temps mort à la grande satisfaction du public et des participants.
Tout ce petit monde devant se retrouver en Août aux 48 Heures Auto de Divajeu, soir pour des revanches, soit pour des confirmations.

Communiqué Philippe CHAMPAGNE

PDF - 507.6 ko