32ème RALLYE de la DROME : CARRA, UN...

, par ASA

32ème RALLYE de la DROME : CARRA, UN VAINQUEUR BRILLANT

Le Rallye de la Drôme a débuté ce samedi 19 Juillet sous un ciel couvert et un temps sec mais orageux. Après les 2 ou 3 forfaits traditionnels, 103 concurrents s’élançaient pour les 7,5 km de 1ère spéciale très technique de La Motte Fanjas. MOUNARD signait un premier scratch au volant de sa MITSUBISHI Lancer (N4) juste devant CARRA (1,9sec.) sur sa fidèle BMW M3 (FA8) et le jeune ASTIER sur BMW Z3 M (groupe GT). Parmi les grands favoris, on note deux concurrents à des places inhabituelles pour eux : LACOMY, venu honorer son dossard n°1 de vainqueur 2013, se retrouve à la 6 ème place et ARTRU 10 ème.
Il semble que le premier ne soit pas tout à fait remis physiquement de sa grosse sortie en coupe Mégane une semaine plus tôt. Quant au pilote de la 306 Maxi, il a été trahi par son embrayage dès cette première spéciale et doit renoncer. Mais déjà il faut enchainer sur le monument, à savoir les 24,2 KM de la spéciale Oriol - Barbières, avec sa descente finale du Col de Tourniol. CARRA s’impose devant CLIER (BMW Compact) et GINHOUX (PEUGEOT 207). Même scénario ou presque au deuxième tour, avec un ASTIER qui s’accroche à la 3ème place. Le retour à St Jean en Royans confirme le leadership de CARRA avec 26 s. d’avance sur MOUNARD, 27 sur GINHOUX et 31 sur le jeune ASTIER décidément très rapide.
CLIER 5 ème et PELLEGRIN 7 ème font également briller les couleurs Munichoises, entourant le jeune LECUREUX 6 ème et en tête de la catégorie R3. A noter la belle 10 ème place de Gaspard METIFIOT sur sa petite PEUGEOT 106 Rallye. La spéciale de nuit (La Motte Fanjas n°3) ne changeait rien pour le trio de tête, même si MOUNARD très à l’aise sur cette spéciale reprenait 10 s. au leader. Par contre ASTIER devait renoncer à cause du levier de vitesse de sa Z3 M cassé à ras et non réparable ; dommage après cette belle première journée, mais il est certain que l’on entendra reparler de lui.
Le dimanche les équipages repartaient par un temps couvert et frais vers les 2 classiques bien connues, Bouvante et L’Echarasson à parcourir 3 fois. CARRA et MOUNARD remportant les 3 premiers scratches tour à tour, le premier gardant toujours une petite marge d’avance sur le second. Dans le 2 ème Echarasson, alors que CLIER avait dû renoncer sur casse mécanique, PELLEGRIN réglait tout le monde, mais le leader du général limitait mieux les dégâts (4 ème ) que son dauphin (8 ème). MOUNARD remportait les 2 dernières, mais CARRA pouvait dès lors contrôler et rentrait à St JEAN en vainqueur avec 14 secondes d’avance sur un MOUNARD très combatif jusqu’au dernier mètre. GINHOUX très régulier depuis le début se faisait souffler la 3 ème marche du podium par PELLEGRIN auteur d’une belle remontée que les très mauvaises conditions météo de la dernière spéciale n’ont pas entravée, au contraire. LECUREUX, vainqueur en R3 manque pour 3 centièmes de lui faire subir le même sort grâce à un superbe chrono dans la tempête. Chez les "petites" Gaspard METIFIOT résiste à la remontée de SONNERAT tous deux finissant dans un mouchoir de poche à de magnifiques 9 ème ET 10 ème places scratch sur 70 rescapés.


Communiqué n° 3
Philippe CHAMPAGNE 21 Juillet 2014 Chargé de Communication ASA Drôme