Une affaire de famille qui roule !

, par ASA

7ème Slalom des CHABANNERIES
Une affaire de famille qui roule !

Un plateau qu’il faut bien avouer décevant quant au nombre pour cette édition 2015 du Slalom des Chabanneries. Surtout quand on voit l’investissement des équipes de l’ASA Drôme et du Centre Auto Leclerc pour mettre les petits plats dans les grands et faire de cette épreuve aux portes de Valence une fête du sport automobile accessible à tous.
La bagarre sur la piste n’a néanmoins pas fait défaut et les protagonistes ont fait honneur à l’esprit de compétition.
Les essais chronométrés voyaient Patrice BURNET-MERLIN s’installer en tête de la hiérarchie, sa Martini MK36 étant la seule à passer la ligne d’arrivée sous la barre de la minute. Le challenger attendu, à savoir son... père Alain, déjà chaud bouillant, partait à la faute. Son temps ne pouvait donc donner aucune indication sur ce qu’il allait pouvoir tirer de sa monoplace Reynard 913. BIDAUD (ARC) en 3ème position prenait la tête des Protos et ACCARY sur une Alpine qui lui obéit au doigt et à l’oeil, pointait à une belle 5ème place. Rémy KUEHN (Renault Clio RS) prenait la tête du groupe N et NIEL (Citroën Saxo VTS) celle du groupe A.
Loïc BEHARY (Opel Astra) dominait celui des voitures strictement de série, le groupe "Loisir" grâce auquel tout un chacun peut venir tâter du circuit sur son auto de tous les jours.
La première manche de course ne voyait pas beaucoup d’amélioration dans les temps (chaleur et piste moins "rapide") exception faite évidemment pour Alain BURNET-MERLIN qui prenait la 2ème place scratch sans pouvoir toutefois s’approcher du temps de Patrice. En groupe Protos, SCUSSEL (Tracting) surprenait le leader des essais en le devançant de 12 centièmes. Le Groupe N voyait l’engagé de dernière minute CECILLON (Peugeot 106) prendre ses marques et la tête du groupe. NIEL (groupe A), RAYNARD (groupe F2000), BEHARY (groupe L) confirmaient leurs places des essais. GINARD sur la seule GT du plateau, une superbe Lotus Exige, naviguait en milieu de tableau.
Pour les 2ème et troisième manches, la piste permettait de "tomber" les temps et Patrice BURNET-MERLIN signait de nouveau deux temps sous la minute ne laissant aucune chance à Alain qui malgré une attaque spectaculaire ne pouvait compenser une évidente efficacité moindre de sa monoplace. BIDAUD reprenait sa couronne en Protos. ACCARY remporte le groupe FC et une très belle 6ème place scratch. CECILLON (8ème scratch) s’arrache dans la dernière manche pour emporter le groupe N pour 38 centièmes devant la Clio RS pourtant mieux dotée en cylindrée. NIEL survole le groupe A de bout en bout de même que RAYNARD pour les F2000. GINARD sans opposition en GT finit 22ème. BEHARY "oublie" ses adversaires du groupe L avec maestria.
Ce fut une belle journée ensoleillée de sport auto enrichie de l’accueil exceptionnel concocté par FRANCK du Leclerc Centre Auto et les absents ont vraiment eu tort !