Archives

Communiqué N°2 : 35ème Rallye de la Drôme...

, par ASA

35ème Rallye de la Drôme et 14ème Rallye VHC : The place to be *.

*L’endroit où il faut être

Le 35ème Rallye de la Drôme et le 14ème pour sa version Véhicules Historiques de Compétition vont encore faire palpiter les fans purs et durs du rallye authentique.
Le plateau de pilotes talentueux et souvent titrés en lutte sur des spéciales devenues légendaires en est la garantie. Son profil bien connu des amoureux du sport auto, concurrents comme spectateurs, est inchangé.
Plusieurs anciens vainqueurs seront au départ, avec en chef de file Laurent LACOMY, 3 fois vainqueur sur les 4 dernières années (et sur 3 autos différentes). Cette année, il conserve la DS3 R5 qui l’a couronné en 2016. Charge à CARRA, RAVOIRE, GINHOUX et quelques autres de contester le roi. Ils ne vont pas se priver de s’y employer. 2 belles PORSCHE en groupe GT (ABBBATI et PANAGIOTIS) tenteront également de faire entendre une autre partition. De nombreux challengers rapides sur des R3/R3T ainsi qu’un peloton de 5 FA8 sont présnts.
A signaler l’espoir Languedocien CLEMENCON qui se voit confier par ENJOLRAS les tout premiers tours de roue d’une originale PEUGEOT RCZ (F2000) dont les caractéristiques sur le papier ont toutes les qualités pour faire parler la poudre : à suivre attentivement.
Bien entendu, tous les "méchants" des petites cylindrées en R2, N/FN, A/FA et F2000 seront de la partie et ça se jouera pour certains à une petite poignée de secondes.

Pour le Rallye VHC, 6ème manche du Championnat de France 2017, des oppositions inédites de toutes sortes très intéressantes à suivre : en effet pour jouer les premiers rôles nous verrons MOURGUES, (fidèle à PORSCHE) qui arrive en position de leader et favori pour le titre 2017, le Champion 2016, FOULON qui fait débuter sa nouvelle monture, une FORD Sierra Cosworth 4RM dont l’appartenance au AJ2 ne lui permet pas de briguer le même titre, POUDREL sur une TRIUMPH TR7 légèrement différente de celle qui lui a permis de battre les pilotes les plus huppés et KELDERS sur une PORSCHE très affutée, cousine encore améliorée de celle qui a amené DUMAS à la victoire l’an dernier après un duel époustouflant avec MOURGUES. Enfin CAZAUX (BMW-M3) sera aussi un client sérieux en AJ2
Du lourd et même du très lourd, donc.
Tout ce joli monde devra néanmoins garder un oeil sur des challengers qui se montrent de plus en plus menaçants au fil des saisons, ou des vieux briscards, rapides, endurants et dont l’expérience fait merveille sur des rallyes éprouvants pour la mécanique et les hommes :
dans ces catégories URBAIN (3ème scratch en 2016 sur PORSCHE), GUILLET (R5 Turbo) TRINIANE (PORSCHE). Le Diois BOUFFIER engagé sur une petite R5 Alpine sèmera lui certainement la terreur dans le peloton des autos de cylindrée moindre.
Manquer de telles joutes sportives serait indigne d’un authentique amateur de rallye !

Communiqué n°2 Philippe CHAMPAGNE
08/07/2017 ASA DROME

|